TEC – Ecolo se bat pour la ligne Express « Marche-Liège »

 

Le 15 avril dernier j’ai pris le bus à Marche-en-Famenne direction Liège, il s’agissait malheureusement d’un bus éphémère.

20160415_082718

Pour rappel, en janvier 2015, la direction du TEC Namur-Luxembourg présentait (en concertation avec le TEC liège-Verviers), un projet de ligne Express reliant Marche à Liège. L’étude est déjà dans les cartons depuis plusieurs années mais peine à voir le jour faute de financement adéquat de la part du gouvernement Wallon.

La ville de Marche est en pleine expansion économique, avec le zoning du Wex et Novalis. C’est également un pôle culturel, administratif et scolaire. Il faut que l’offre de transports puisse répondre à la demande, sans cesse croissante. Les communes du Condroz ne disposent d’aucune offre de transports en commun performante pour aller vers Marche ou vers Liège. Le Centre Hospitalier Universitaire ainsi que l’Université de Liège (tous deux sur le site du Sart-Tilman) ne disposent pas de desserte de bus rapide en provenance des communes du Condroz, ni de Marche-en-Famenne. De plus, la ligne rapide « Marche-Liège » figure dans le projet de SDER comme ligne de bus à créer !

Ce projet de nouvelle ligne est soutenu par de nombreux acteurs locaux (les bourgmestres des communes traversées par cette ligne, l’Ulg et le CHU ainsi que le groupe de travail Mobilité du GAL des Condruzes). Il semble par ailleurs que le Gouvernement Wallon veuille dégager des moyens pour la création de lignes-Express. Une enveloppe de 2,7 millions d’euros avait été attribuée pour cela pour le budget 2015, avant que le Gouvernement ne fasse machine arrière. Interpellé à ce sujet par Stéphane Hazée (Ecolo) en février 2016, le Ministre des transports, Carlo Di Antonio, nous répète qu’il n’est pas prévu d’octroyer une enveloppe budgétaire pour cette nouvelle ligne pour le moment.

Il me paraît également important de souligner la non-concurrence de cette ligne de bus Express « Marche-Liège » avec la ligne SNCB 43 « Marloie-Liège ». En effet, les communes traversées ne seront pas les mêmes, puisque d’une part nous avons la ligne de train qui dessert les communes de la vallée de l’Ourthe (Hotton, Durbuy, Hamoir, Esneux…) et, d’autre part, la ligne de bus qui devrait desservir les communes du Condroz (Somme-Leuze, Havelange, Clavier, Tinlot…). La ligne prévoit un arrêt par commune traversée, ce qui lui permettra d’avoir une vitesse commerciale élevée.

Par cette action symbolique nous demandons au Ministre de la Mobilité qu’il dégage les moyens nécessaires à la mise en place de cette ligne. La Wallonie doit donner la priorité aux investissements dans les transports en commun plutôt que dans le « tout à la voiture ».

en bus à marche

 

Publicités

Un commentaire sur “TEC – Ecolo se bat pour la ligne Express « Marche-Liège »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s