Le Gouvernement Di Rupo va pousser les chômeurs plus vite vers la pauvreté sans répondre à l’enjeu de la création d’emploi !

La Ministre socialiste de l’Emploi présente ce matin, dans la Dernière Heure, le projet du Gouvernement fédéral en matière de réforme du chômage. En bref, il s’agit d’accélérer la dégressivité des allocations de chômage, dès lors que ça motiverait davantage les travailleurs en recherche d’emploi. Aux yeux d’Ecolo, rien n’est moins sûr ! Pour les Verts, cette mesure, qui s’ajoute à d’autres politiques de sanction et d’exclusion décidées par la tripartite traditionnelle et qui entrera en vigueur le 1er novembre prochain (soit tout juste après les élections communales), ne résoudra rien à l’enjeu de l’emploi et contribuera, tout au contraire, à pousser les intéressés vers la pauvreté et à les éloigner du marché du travail.

Avec ses mesures d’austérité à répétition, le Gouvernement fédéral se montre décidément incapable de contribuer à la création d’activités et donc d’emplois !

Cette dégressivité accrue des allocations de chômage fait partie des nombreuses politiques de sanction et d’exclusion décidées par le gouvernement fédéral en matière d’emploi, comme, à titre d’exemples, l’allongement du stage d’insertion, la limitation des allocations d’attente dans le temps, le durcissement de l’accès au crédit-temps et aux assimilations de carrière, le durcissement de la notion d’emploi convenable, etc.

La focalisation de la Ministre socialiste de l’Emploi sur le seul aspect de la « participation » des travailleurs au marché du travail est par ailleurs surprenante dès lors que l’Office statistique de la Commission européenne relève, dans une de ses dernières études, que la Belgique est le pays de l’Union qui affiche le plus faible taux de personnes sans emploi « passives » (celles qui sont théoriquement disponibles pour occuper un emploi mais qui, dans les faits, ne cherchent pas de travail) ; dès lors qu’il existe déjà le plan d’activation des chômeurs, somme toute contestable, qui aboutit déjà à des sanctions et des exclusions lorsque les efforts de formation des chômeurs sont jugés insuffisants et dès lors que les allocations de chômage sont déjà actuellement dégressives et que les montants octroyés sont rapidement très bas et en deçà du seuil de pauvreté pour une série de demandeurs d’emploi (pour rappel, un cohabitant qui perd son travail peut assez rapidement se retrouver avec 484 euros par mois !).

Pour Ecolo, il est clair que la dégressivité accrue des allocations de chômage n’aura, dans un contexte de rareté d’emploi, aucun effet d’incitant. Au contraire, le demandeur d’emploi sera pénalisé dans ses démarches (frais de transports, frais de communication vers les employeurs), ce qui l’éloignera encore davantage d’une sortie de la précarité… . Le seul effet évident de cette mesure sera de permettre au gouvernement Di Rupo d’effectuer des économies sur le dos des plus fragilisés, en contradiction flagrante avec le passage de sa déclaration gouvernementale affirmant que « la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale est une priorité du Gouvernement ».

Pour Ecolo, une politique d’emploi performante ne peut se focaliser sur la demande mais doit se concentrer sur l’offre, via des politiques de redéploiement et de réorientation de l’économie, par rapport auxquelles la Ministre de l’Emploi et le Gouvernement fédéral sont cruellement absents. Ce dont les sans emploi ont besoin c’est d’un investissement humain dans leur accompagnement et dans la construction avec eux d’un projet de vie. Pour diminuer le chômage, plutôt que de pénaliser les chômeurs, nous avons besoin plus que jamais d’investissements intelligents dans les emplois du futur, dans l’économie de proximité ou dans l’aide aux personnes.

Zoé GENOT, Georges GILKINET,                           Cécile THIBAUT,

Députés fédéraux                                                     Sénatrice

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s