La SNCB déraille en Luxembourg – L’Avenir du Luxembourg 12-02

La SNCB et ses nombreux retards est pointée du doigt par Écolo en Luxembourg. Nos gares aussi sont passées à la moulinette des Verts.

Persévérants, ils le sont. Depuis onze ans, les écolos du Luxembourg organisent la «Saint-Valentrain ». La dernière opération de sensibilisation des voyageurs avait lieu hier, partout dans la province.

Mais en matière de Saint-Valentin, le petit Cupidon de l’amour n’a pas frappé le coeur des écolos. Porte-drapeau des Verts en Luxembourg, Cécile Thibaut a même parlé hier de « désamour des voyageurs vis-à-vis du rail ».

Pourquoi ces critiques entendues un peu partout à l’égard de la SNCB? À cause des records de mauvaise ponctualité qui ont été atteints en 2010, à cause des suppressions de trains aussi.

«La SNCB a beau avancer des éléments exceptionnels comme l’accident de Buizingen ou la météo catastrophique en décembre, la mauvaise ponctualité la situe bien en dessous des objectifs du contrat de gestion», dénoncent Cécile Thibaut, sénatrice, et Brigitte Pétré, chef de groupe à la Province.

 

Des propositions

Écolo ne fait pas que protester. Les Verts ont des propositions concrètes pour revitaliser le rail en milieu rural.

– Une cadence suffisante.

Écolo voudrait une meilleure exploitation de la ligne 167 Virton-Arlon le week-end. Il est paradoxal que la SNCB n’offre aucune possibilité de retour vers les universités et les hautes écoles aux étudiants qu’elle a ramenés le vendredi soir à leur domicile. Pour aller de Virton à Arlon, on est contraint de passer par Libramont : plus d’une heure 20.

– De « vraies » correspondances.

Avec la fin des gros travaux au nord de Libramont, les correspondances vers Bertrix-Dinant-Virton sont revenues à la normale, mais à l’exception du noeud de correspondance Marloie-Jemelle, le temps de « correspondance » entre train local et train rapide reste trop long : d’environ 30 minutes. Il y a trop de temps perdu. «C’est ainsi que se vident nos petites gares, Neufchâteau et Habay par exemple », affirme Écolo.

– Adaptation des horaires à la réalité.

Il faudrait aménager les horaires de Liège à Luxembourg en relation avec les horaires de travail au Grand-Duché. Par exemple, dit Écolo, un habitant de Vielsalm ne peut arriver en train à Luxembourg avant 9 h 45! Pour rallier Luxembourg et en revenir selon un horaire adapté, les habitants de Gouvy ou Vielsalm sont obligés de se rendre en voiture à Troisvierges (L).

Gares fermées

Les Verts du Luxembourg ont aussi dressé un inventaire, assez exhaustif, de nos gares. Là aussi, de grosses lacunes sont pointées. «Est-il normal que l’accès aux gares d’Arlon ou Jemelle soit autorisé jusqu’à minuit, alors que Libramont ferme à 21 h30 et Marbehan déjà à 20 h? », demande Cécile Thibaut. Il existe encore des gares comme Bertrix ou Vielsalm où le voyageur n’a accès à aucun sanitaire. Il n’y a pas non plus de sanitaires pour personnes à mobilité réduite à Jemelle, Gouvy, Florenville, Marloie, Bomal, Barvaux et Marbehan », déplore Romain Gaudron. Écolo voudrait relancer le projet de gares «multiservices » initié en 2005 par les ministres Vande Lanotte (fédéral) et Courard (Région). Dans la gare, bâtiment idéal de proximité, les personnes pourraient trouver différents services sur place, comme la Poste, un guichet du SI, un service d’énergie voire une librairie privée.

Dominique ZACHARY

Publicités
par thibautcecile Posté dans Presse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s