Nos sénateurs favorables à la réforme du Sénat – L’Avenir du Luxembourg 6/01

La note du conciliateur Vande Lanotte évoque une probable réforme , sinon même la disparition du Sénat tel qu’il est. Nos sénateurs y sont plutôt favorables.

À en croire les premiers échos de la note de Johan Vande Lanotte, les jours du Sénat tel que nous le connaissons seraient comptés. Hier, les journaux, sur base des éléments qui avaient transpiré – pour ne pas dire qui avaient fui, malgré d’incroyables précautions paraît-il! – du document remis par le conciliateur aux chefs de parti, évoquaient, selon les titres, «un parlement des Régions et Communautés» (Le Soir ), un Sénat «réduit à sa plus simple expression» (La Libre Belgique ) ou encore «une sorte de chambre de rencontre pour les entités fédérées» (L’Avenir ). Ce que le Sénat, qui a débuté sa mue, est déjà, tout au moins en partie.

La chambre haute du Parlement compte en effet, parmi ses 74 sénateurs (si l’on tient compte des trois sénateurs de droit, Philippe, Astrid et Laurent, enfants du Roi), 21 sénateurs de Communautés, lesquels sont élus par leurs assemblées respectives (dix pour la Wallonie, autant pour la Flandre et un représentant de la Communauté germanophone).

Une réforme attendue

Le conciliateur veut aujourd’hui aller plus loin. Plus qu’un toilettage, il envisage une réforme, si ce n’est pas une suppression pure et simple pour repartir sur de nouvelles bases. Et cette réforme, M. Vande Lanotte n’est pas le seul à penser qu’elle soit salutaire. Ainsi, nos trois sénateurs luxembourgeois ont-ils confirmé hier qu’elle tombera à point – «à condition que ce ne soit pas une suppression», tempère tout de même Dimitri Fourny.

Les derniers soubresauts de la lancinante crise communautaire, soit 208 jours sans gouvernement, placent même cette réforme, pourtant encadrée par bien d’autres thématiques, sur la monarchie, BHV ou la loi de financement, au coeur du débat.

Tant pour Dominique Tilmans (MR), sénatrice de Wellin, que Cécile Thibaut (Écolo), sénatrice cooptée d’Étalle, et Dimitri Fourny (cdH), sénateur de Communauté de Neufchâteau, accueillent favorablement la proposition. Tous trois ont dressé une analyse et confié leurs espoirs en une assemblée réformée, mais surtout exclusivement communautaire. Plus sensible donc par définition aux spécificités des Communautés et des Régions. Et susceptible d’atténuer, sur la longueur, les querelles qui déchirent pour l’heure la Belgique.

Philippe COLLING

Publicités
par thibautcecile Posté dans Presse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s