Vent sonnant et redistributif – La Libre 19/04

Pour Ecolo, l’éolien, ce n’est pas que du vent. Au contraire, c’est du palpable. Mais dans l’intérêt des communes et des citoyens.

Ecolo Luxembourg a fait le point, vendredi à Arlon, sur l’évolution du dossier de l’énergie éolienne et sur la position – et les propositions – du parti sur une question qui va très vite refaire l’actualité dans la province. Ecolo note d’abord que l’énergie éolienne est une activité très rentable, « capitaliste » et qui suscite dès lors bien des appétits, privés comme publics et citoyens, par diverses associations. « On voit donc se multiplier les projets dans une sorte de far west éolien et une colonisation du territoire parfois au détriment de l’habitat. Oui, nous voulons de l’éolien – pour une fois, le peu de densité de population en Luxembourg est un avantage – mais pas à n’importe quel prix. Il faut un cadre politique cohérent. »

Pour Ecolo, ce cadre cohérent passe par trois axes prioritaires: une vision de l’aménagement du territoire pour empêcher l’anarchie, faire profiter le développement local de cette ressource gratuite et qui appartient à tous qu’est le vent; protéger le cadre de vie, par souci du respect des habitants et des paysages qui sont aussi une force touristique – donc économique – de la province.

Les verts rappellent que le cadre éolien au niveau régional wallon n’a plus évolué depuis 2002 alors que les intérêts économiques mais aussi la technologie disponible ont, eux, pris une terrible ampleur. « Ce qui va changer dans les tout prochains mois », a indiqué la sénatrice Cécile Thibaut, « puisque la Région a lancé, sous la tutelle de quatre cabinets ministériels concernés, son étude cartographique qui devrait être finalisée d’ici juillet et permettre enfin l’élaboration d’un nouveau cadre régional contraignant. »

Cette échéance proche fait d’ailleurs que l’actuelle foison de projets tombera d’office, ne serait-ce qu’à cause des délais pour les études d’incidences – dans le futur nouveau cadre légal régional. L’on attend en même temps d’ici quelques jours, en province de Luxembourg, la publication de l’étude du Gapper (voir LLB du 02/07/09) sur les meilleurs sites.

Une étude lancée par la députée provinciale Isabelle Poncelet, dans le cadre de ce projet Gapper – qui n’a rien de contraignant – favorable à un éolien qui profite aux communes, citoyens et entreprises locales. Ecolo revendique en partie la paternité de cette étude car elle est une suite concrète à une question posée en mai 2008 par la conseillère provinciale Ecolo Christina Dewart.

Reste que l’étude Gapper ne sera pas vraiment une surprise puisque l’on connaît déjà tous les meilleurs sites ou presque. Ils devraient être 61 dans la province. Et il faudra un solide arbitrage puisque la députée Poncelet n’a jamais caché que le nombre idéal de sites serait de 10 à 15. Et devra donc correspondre au cadre wallon. C’est là qu’Ecolo Luxembourg pose les conditions qui lui paraissent tout à fait incontournables pour que les retombées financières de l’éolien profitent aux communes et aux citoyens.

« Il est impératif de prévoir une répartition équitable entre le promoteur et la commune. Le Gapper parle d’un tiers mais on voit qu’un projet comme celui d’Habay, s’il aboutit, a obtenu 50 % pour la commune et les citoyens. Il nous paraît également nécessaire de prévoir aussi, avec les bénéfices engrangés, un fonds d’investissement pour l’amélioration énergétique des bâtiments communaux et des habitations des citoyens. Car ceux qui ont le plus de difficultés à investir pour réduire leurs dépenses énergétiques sont bien sûr ceux qui ont les revenus les moins élevés. »

De même est-il tout à fait nécessaire que les communes qui ne disposent pas de sites intéressants puissent participer au montage financier et donc, elles-mêmes, profiter aussi des retombées, dans le même intérêt public et citoyen. Ecolo propose que l’intercommunale Idelux (très compétente en matière de montages financiers) et les services techniques provinciaux soient une sorte de facilitateur éolien au niveau provincial en rassemblant leurs compétences et en les mettant au service des communes et des citoyens.

Marc Vandermeir

Publicités
par thibautcecile Posté dans Presse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s