Prisons : « se précipiter, c’est courir le risque de perdre du temps ! »

Il y a un réflexe quasi pavlovien des partis traditionnels en province de Luxembourg qui est de crier à l’agression dès qu’un projet luxembourgeois est mis en question.

Il est évident que le contexte actuel (déplacement des militaires hors province, risques de perte d’emploi à Stockem….) suscite l’émoi. Il est clair également que notre province est trop souvent oubliée, qu’elle mérite un plus juste retour des investissements publics, voire une certaine discrimination positive par rapport à ses caractéristiques rurales.

Ce n’est pas pour autant que tout projet est bon en soi parce qu’il est luxembourgeois et/ou ne mérite pas d’être analysé avec attention.

C’est un peu trop facile de taper (et dur avec ça) sur celui qui ose poser des questions… pour mieux masquer ses propres manquements (comme c’est le cas sur la fermeture des casernes en province de Luxembourg, qui fait l’objet d’un accord du gvt auquel participent MR, cdH et PS) ou pour se faire de la publicité à bon compte (comme c’est le cas de Courard et Bouchat sur la prison de Marche).

ECOLO est POUR le consensus luxembourgeois, mais aussi POUR un consensus luxembourgeois intelligent, à bon escient, qui défend les meilleurs projets pour notre province Dans ce cas, nous sommes toujours prêts à agir ou à être à l’initiative, comme c’est le cas pour la modernisation de la ligne 161-162 ou comme ça a été le cas pour la réouverture de la ligne Virton Luxembourg.

Et il y a d’ailleurs encore beaucoup de choses à faire en la matière, en tenant compte des forces et des caractéristiques de notre province, pour la défense de sa ruralité, de son agriculture, pour le redéploiement de circuits courts et de filière de qualité… comme nous le soutenons avec la défense des petits abattoirs, pour une exploitation durable de nos forêts et le développement de la filière bois. Ce sont là nos atouts et c’est autour de cela que doit se construire le consensus luxembourgeois et, plus largement, le consensus du monde rural en Wallonie.

Nous continuerons d’émettre des propositions de ce type pour le futur !

Concernant les prisons, rappelons d’abord que c’est un dossier qui concerne plusieurs niveaux de pouvoir de notre état fédéral, chacun ayant pleine responsabilité pour les compétences qui le concerne.

La position du Ministre Henry, responsable de l’aménagement du territoire wallon et de la mobilité, n’est pas de dire qu’il ne faut pas de prison à Marche, mais bien de dire :

- qu’il y a effectivement un besoin de nouvelles prisons

- que pour avancer rapidement, il faut une sécurité juridique… et que se précipiter, c’est courir le risque de perdre beaucoup de temps

- qu’il faut, à chaque fois que possible, protéger et maintenir les terres agricoles, c’est un enjeu économique et environnemental essentiel

- qu’une prison doit être implantée en fonction de critères tels que la proximité de la « zone de délinquance concernée », l’accessibilité du site…

Considérer ces arguments et chercher les meilleures solutions c’est faire preuve de responsabilité. On peut par contre s’interroger sur les raisons pour lesquelles cela n’a pas été pris en considération en amont de la décision, ni par le Gouvernement fédéral actuel, ni par le Gouvernement régional précédent. C’est bien parce que cette réflexion n’a pas été mise en œuvre qu’il faut aujourd’hui l’entreprendre. Et cela sans préjuger du résultat effectif de ce travail !

Pour Ecolo-Luxembourg, Cécile Thibaut, Sénatrice

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s