Modernisation de la ligne 161-162 et train pendulaire La Ministre Vervotte s’engage… pour une réponse à la mi-janvier

Interrogée ce mercredi en Commission de l’Infrastructure par les députés Arens (cdH), Bellot (MR) et Gilkinet (ECOLO), la Ministre des Entreprises Publiques a fait le point sur l’état d’avancement des réflexions quant à la modernisation de la ligne 161-162 et à l’utilisation des trains pendulaires entre Bruxelles et Luxembourg.

Dans le cadre d’une réponse volontariste, Inge Vervotte a confirmé que l’hypothèse de l’utilisation du train pendulaire sur cette ligne tenait la corde, que tout retard de décision coûterait de l’argent à la SNCB et qu’elle plaiderait personnellement auprès des dirigeants de l’entreprise pour qu’une décision soit effectivement prise dans les plus courts délais, l’échéance de la mi-janvier étant citée.

Pour ECOLO, ce dossier a toujours fait partie des priorités ferroviaires, avec notamment les efforts mis en œuvre sous le gouvernement arc-en-ciel par José Daras pour mettre sur pied le projet Eurocaprail.

Pour cette raison, nous ne manquerons de rappeler, dès la rentrée de janvier, la Ministre en charge de la tutelle de la SNCB à ses engagements. Il est vital que cet axe structurant soit renforcé dans le futur le plus proche, pour éviter que les provinces de Namur et de Luxembourg ratent une nouvelle fois le train d’une mobilité ferroviaire efficace et rapide.

Georges GILKINET Député fédéral

et Cécile Thibaut Sénatrice

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s